1 personne sur 100 seulement parvient à lire le message